Samedi 16
5a. le 18ème français

› 15:10 - 15:50 (40min)
› AT2
Quesnay critique de Forbonnais et de la science du commerce
Jean-Daniel Boyer  1@  
1 : Dynamiques européennes
université de Strasbourg

Les raisons pour lesquelles Quesnay opère une conversion dans ses réflexions scientifiques ont été peu questionnées. Néanmoins, pourquoi un médecin du roi en vient soudain à s'intéresser à des problématiques économiques ?

Le lien existant entre les écrits médicaux et le traité de l'oeconomie animale apparaît si ce n'est assez logique, en tout cas concevable. Il en va de même de l'article « Evidence » qui peut se lire comme un article épistémologique applicable aux questions médicales en particulier et à la science en général. Au contraire, l'intérêt pour les questions économiques est plus énigmatique d'autant que les premiers écrits économiques de Quesnay ne présentent (contrairement d'ailleurs aux écrits postérieurs au Tableau économique) aucun lien explicite avec ses écrits de médecine et de chirurgie.

Comment dès-lors expliquer l'intérêt soudain du Médecin de Mme de Pompadour pour des problématiques nouvelles ? Certes, le contexte général, marqué par les nouvelles réflexions économiques sur l'opportunité de la libéralisation du commerce des grains ou par des problématiques suscitées par la guerre de Sept ans visant à s'interroger sur les sources de la puissance nationale, pourrait expliquer la chose. Mais ces débats nouveaux pouvaient-ils seuls initier une réflexion nouvelle chez Quesnay ?

Nous souhaiterions montrer ici que les réflexions de Quesnay prennent corps à partir d'une ambition première visant explicitement à critiquer la science du commerce en général et Forbonnais en particulier (I). Cette volonté de renverser la science du commerce amène Quesnay à proposer un instrument nouveau : le Tableau économique qui signe à la fois la radicalisation des développements de Quesnay par rapport à la science du commerce mais aussi paradoxalement le détachement progressif de cette ambition première. La critique explicite de la science du commerce laisse désormais place à la recherche de cohérence interne amenant Quesnay à proposer un système de plus en plus abstrait (II). C'est dans cette entreprise, c'est-à-dire dans un second temps, que les réflexions médicales de Quesnay seront mises à profit, ce dernier opérant alors une synthèse : l'économie politique deviendra un cas particulier de l'économie naturelle (III).


Personnes connectées : 1