Vendredi 15
2a.Monnaie et banque centrale
Francesco Sergi
› 10:00 - 10:30 (30min)
› AT2
La possibilité d'un contrôle effectif et souple de la masse monétaire sous le système « 100% monnaie » d'Irving Fisher (1935) : arguments et critiques
Samuel Demeulemeester  1@  
1 : Triangle : action, discours, pensée politique et économique  (TRIANGLE)  -  Site web
Institut d'Études Politiques [IEP] - Lyon, Université Lumière - Lyon II, CNRS : UMR5206, École Normale Supérieure [ENS] - Lyon, Université Jean Monnet - Saint-Etienne, École Normale Supérieure (ENS) - Lyon
15, parvis René-Descartes - BP 7000 69342 LYON CEDEX 07 -  France

Cette communication interroge l'affirmation d'Irving Fisher (1935) selon laquelle le plan "100% monnaie" offrirait un véhicule idéal pour le contrôle monétaire. Nous questionnons les limites théoriques de cette assertion qui, bien que globalement acceptée dans la littérature, a manqué d'emporter un soutien massif en faveur du plan. En revisitant les discussions académiques, nous concluons que la viabilité du système 100% suppose une nécessaire élasticité monétaire, un élément souligné, mais insuffisamment exploité, par Fisher. Une autre conclusion est que les débats peuvent être davantage clarifiés et poursuivis. Enfin, l'opinion répandue qui associe "100% monnaie" et rigidité monétaire mérite d'être remise en cause.


Personnes connectées : 1